(Flashback) Risques Bactériologiques [PV Lavi]
Le Deal du moment :
Carte mémoire Micro SDXC Sandisk Extreme Plus ...
Voir le deal
19.99 €

(Flashback) Risques Bactériologiques [PV Lavi]Believe :: Le Monde :: Amérique
 
Callum AndersonEh bien il est toujours mort si c'est ce que vous voulez savoir
# (Flashback) Risques Bactériologiques [PV Lavi]Dim 19 Mai - 23:07
ft.
Lavi
Réactions en Chaîne
Je retire mon masque et le dépose sur la paillasse devant moi. Je me masse les yeux et tempête intérieurement. Comment un virus, aussi particulier et issu d'une manipulation quelconque puisse t-il être peut demeurer aussi mystérieux ? Depuis le début de ma carrière et à plus forte raison depuis que je possède mon Innocence, je n'ai jamais rencontré de maladie aussi étrange. Même en sachant pertinemment qu'il a été crée de la main du Comte Millénaire, mon Innocence devrait découvrir le type de maladie et ainsi permettre l'élaboration d'un remède ou d'un vaccin. Pourtant rien à faire. Le masque semble... bloqué. Limité. Comme si il ne pouvait pas identifier ce mécanisme. C'est la première fois que cela arrive. Aurait-je finalement atteint les limites du pouvoir du masque ? Ce virus est décidément très intéressant. La porte du laboratoire s'ouvre dans mon dos et je remet rapidement mon masque avant de me tourner vers le nouvel arrivant.

- Bonsoir Komui.
- Callum j'ai une mission qui correspond à tes talents particuliers.
- Mes talents particuliers ?
- Oui, une maladie étrange infecte les dignitaires du Vatican envoyés au Chili et les autorités sanitaires locales ne parviennent pas à l'endiguer. La maladie se propage rapidement et menace de se répandre sur tout le continent américain. On soupçonne une attaque volontaire.
- Quel type de maladie ?
- Ils l'ignorent.


Je ramasse son sac et me dirige aussitôt vers l'Arche ne faisant plus cas de mon interlocuteur.

- Eh attends ! Je n'ai pas terminé !
- Oui c'est très bien, merci Komui.


Je n'ai pas écouté évidemment. Quand il s'agit de découvertes comme une nouvelle maladie rare, plus rien n'a d'importance.

------------------------------

Le Chili est un pays particulièrement magnifique, partagé entre mer, désert et montagnes. On y trouve toutes sortes de climats et de végétaux ainsi que différentes maladies uniques. De plus ces paysages me rappellent un peu mon Australie natale. Je me demande bien comment vont mes parents et mon mentor. Je ne les ai pas vus depuis que les Akumas sont entrés dans ma vie pour la première fois. Enfin ce n'est pas le moment de penser à eux, un nouveau sujet d'études m'attend.

- Alors... Lavi c'est ça ? Peux-tu m'expliquer l'intérêt de ta présence ici ? Possèdes tu des talents scientifiques à même de permettre l'identification du problème ? Ou es tu simplement là pour jouer aux gros bras ?

Peut-être aurais-je dû écouter un minimum le briefing de Komui, mais j'ai tendance à m'emporter rapidement.
Nous arrivons sur les lieux de la mort d'un des dignitaires du Crow. Les agents postés autour de la zone de quarantaine me regardent arriver avec de la stupéfaction, voire de la peur. Je souris sous mon masque; j'aime toujours autant voir les réactions des gens face à ma tenue. Pour beaucoup, la tenue de médecin de peste est un symbole de mort et d'horreur. Ils sont entrés dans l'imaginaire des gens comme des monstres ou des tueurs sanguinaires. Certes leurs méthodes étaient loin d'être qualifiables de médicales mais de la à les qualifier de tueurs, il y a un monde.

- Bonjour messieurs. Nous sommes envoyés pour enquêter sur les circonstances de la mort d'un de vos collègues.
- Vous comptez vraiment entrer là-dedans ?
- Non je vais me contenter de me concentrer suffisamment fort pour voir à travers les murs et étudier le problème de l'extérieur.
Je secoue la tête de dépit. - Evidemment que je vais entrer, bougre d'imbécile. Maintenant écartez vous si vous ne voulez pas être infecté.

Je retire mon manteau d'Exorciste et le jette dans les bras du Crow. Ce manteau n'est pas pratique et il gâche un peu l'effet de ma tenue. Peu importe qu'il soit obligatoire. Je m'apprête à passer le sas de sûreté mais marque un temps d'arrêt et me tourne vers le Bookman Junior. Je sors un masque de mon sac et lui tend.

- Prends ça. Ce masque filtrera l'air ambiant et évitera toute contamination par voies aériennes. Pour le reste, je te conseille de prier que la contamination ne se fasse pas à travers les pores de la peau.

Je ris de ma plaisanterie sous mon masque puis entre dans le bâtiment. Je suis les marquages au sol pour rejoindre le cadavre à examiner.

- Alors dis moi. J'ai cru comprendre que tu étais un Bookman. Ce qui veut dire que tu es là pour enregistrer l'histoire. Sais tu quelque chose à propos du virus Akuma ?

Il s'agit probablement d'un coup d'épée dans l'eau, mais de toute piste est bonne à prendre. Je m'accroupis auprès de la victime et commence à l'ausculter. Cyanose, yeux injectés de sang, hémorragies extériorisées des orifices naturels et des yeux. La victime est morte d'asphyxie. Si j'ignorais que le mal se répandait, j'aurais parié sur un empoisonnement pur et simple.

- Finalement ta présence va peut-être se révéler utile. Quelqu'un a bel et bien injecté une arme bactériologique à cet homme.
Callum Anderson
en bref
Messages : 15
Date d'inscription : 19/05/2019

Lavi Jr.Si tu souffres à cause de tes amis, il ne te reste qu'à les éliminer
# Re: (Flashback) Risques Bactériologiques [PV Lavi]Lun 20 Mai - 20:22
Sa première impression fut que l’autre n’était vraiment pas à prendre avec des pincettes mais il finit par hausser les épaules, toujours son sourire aux lèvres et ses bras repliés derrière sa tête alors qu’il allait à la hauteur de l’autre exorciste, Callum Anderson dont l’innocence semblait aussi atypique que lui.

- Le vieux et Komui ont pensés que je pouvais aider. Mais je peux jouer les gros bras s’il y a un problème, ajouta-t-il dans un sourire amusé.

Pas que la situation prête à rire, elle était plutôt inquiétante même et les raisons assez nombreuses. Il détestait ce genre de chose. Enfin, il n’aimait pas la guerre en général mais les humains n’apprenait jamais rien. Toutefois, le fait que ce soit essentiellement des Crows qui soient touchés indiquait bien que c’était leur Ordre qui était visé et pas un simple « dommage collatéral ». Restait à savoir si c’était là le pouvoir d’un Akuma ou le fait d’un partisan du Comte Millénaire.
Il mit finalement les mains dans les poches après avoir monté un peu plus son écharpe comme pour se protéger alors qu’ils allaient vers la « scène du crime ». Bien sûr, son geste était puéril et ne servirait strictement à rien dans le cas d’un virus mais le geste était bien inconscient.

- Bonjour messieurs. Nous sommes envoyés pour enquêter sur les circonstances de la mort d'un de vos collègues.
- Vous comptez vraiment entrer là-dedans ?

Il allait répondre qu’il n’avait pas envie d’y mettre un pieds mais que c’était le travail quand son collègue le devança.

- Non je vais me contenter de me concentrer suffisamment fort pour voir à travers les murs et étudier le problème de l'extérieur. Évidemment que je vais entrer, bougre d'imbécile. Maintenant écartez vous si vous ne voulez pas être infecté.

Tiens, l’autre avait un humour bien particulier, tout comme sa tenue en somme. Mais il avait sourit à la « blague ». En même temps, ça avait été une question stupide, ils n’avaient pas vraiment le choix en la matière s’ils voulaient enquêter sur le phénomène.

- Prends ça. Ce masque filtrera l'air ambiant et évitera toute contamination par voies aériennes. Pour le reste, je te conseille de prier que la contamination ne se fasse pas à travers les pores de la peau.

Il prit le masque en grimaçant.

- Merci, me voilà tout à fait rassuré… marmonna-t-il en mettant le masque.

Il suivit son collègue, restant derrière pour ne pas déranger le travail et aussi parce qu’il ne tenait pas a s’approcher trop près d’un cadavre.

- Alors dis moi. J'ai cru comprendre que tu étais un Bookman. Ce qui veut dire que tu es là pour enregistrer l'histoire. Sais tu quelque chose à propos du virus Akuma ?
- Hum… On a malheureusement rien là-dessus… Il faudrait peut-être voir avec…

Il ne finit pas sa phrase, se faisant la réflexion que le vieux ne serait pas pour qu’il continue sur cette lancée. Surtout qu’il ne voulait pas non plus être responsable de nouvelles expériences par les Crows.
Il observa avec minutie l’examen de Callum, prenant mentalement des notes.

- Finalement ta présence va peut-être se révéler utile. Quelqu'un a bel et bien injecté une arme bactériologique à cet homme.

Il grimaça à ce constat. Les armes bactériologiques…

- Action humaine… Non, ça n’écartes pas une particularité d’un Akuma. Tu peux avoir des précisions ?

Il se recula un peu pour faire le tour du propriétaire pour s’arrêter au niveau du bureau, marquant un temps d’arrêt en voyant la lettre, il s’approcha d’un peu plus près.

- Comment ça se passait avec Pasteur ?

Il était inutile de caché le fait qu’il avait lu le dossier de l’autre puisqu’il avait lu le dossier de tout le monde à la congrégation.
Prenant un stylo, il souleva un petit peu l’enveloppe d’où tomba un peu de poudre.

- J’ai peut-être trouver quelque chose…

De pas très rassurant… mais ça, ça ne pouvait pas venir d’un akuma, il n’y avait pas d’étoiles caractéristique des techniques des machines sur l’enveloppe.

- Ça me fait penser, tu as déjà étudié un corps d’akuma ?

Il repensait subitement à Krory qui enterrait le corps de ses « victimes » et dont la terre avait était parsemé d’étoiles noirs à cause du virus d’akuma.
Lavi Jr.
en bref
Messages : 39
Date d'inscription : 01/05/2019
Localisation : A l'Arche
Emploi/loisirs : Bookman ?

Callum AndersonEh bien il est toujours mort si c'est ce que vous voulez savoir
# Re: (Flashback) Risques Bactériologiques [PV Lavi]Mar 21 Mai - 0:15
ft.
Lavi
Poudre aux Yeux
- Hum… On a malheureusement rien là-dessus… Il faudrait peut-être voir avec…

Le jeune Bookman ne termine pas sa phrase ce qui attise ma curiosité. Un secret compromettant qu'il ne souhaite pas partager ou un simple principe obscur de Bookman l'empêchant de parler librement ? Je n'ai jamais compris l'intérêt d'acquérir du savoir si c'est pour simplement le garder pour soi comme un artefact précieux.

- Il faudrait peut-être voir avec ? Les scientifiques de l'Ordre ? Le Vatican ? Tu sembles savoir quelque chose et au cas où tu ne t'en serais pas aperçu, le virus Akuma fait partie des plus grandes menaces planant au dessus des gens ne possédant pas d'Innocence symbiotique. Je ne cherche pas à créer une arme si c'est là le sujet de ton silence.

Après un examen rapide du corps, j'en viens rapidement à la conclusion qu'il s'agit d'une arme bactériologique. Cet homme a été délibérément infecté. Cependant pas de trace d'injection. Par inhalation donc ?

- Action humaine… Non, ça n’écartes pas une particularité d’un Akuma. Tu peux avoir des précisions ?
- Je peux.


J'observe le cadavre de plus près. Dans les narines, je repère une poudre étrange. A moins que notre dignitaire ne soit un adepte des plaisirs locaux, je viens de trouver le mode de contamination.

- Comment ça se passait avec Pasteur ?
- Oh tu es au courant ? Eh bien Louis est un homme très sympathique avec qui j'ai pu échanger de nombreuses fois. La première fois que je l'ai rencontré, j'avais 18 ans et je suis entré dans son équipe de recherche lorsque celui-ci s'est mis en tête de trouver un remède à la rage. Il est parvenu à comprendre la structure de la maladie et j'ai mis au point le vaccin grâce à mon Innocence et mon savoir. Louis, en tant que meneur de la recherche est devenu la personne qui a mis au point le vaccin contre la rage. Il ne l'a pas nié mais je ne lui en veut pas. L'important est que cette création puisse aider le plus grand nombre. Pour l'anecdote, tu peux m’apercevoir sur la photo du groupe de recherche, pour peu que tu puisses me reconnaître sans ma tenue.

Il n'est pas rare que les directeurs de recherche s'approprient les découvertes de leurs subordonnés et cela dans un le seul but d'obtenir la gloire et la richesse. Mais Louis est vieux. A 71 ans, il se doute qu'il ne fera pas de vieux os et n'a que faire de la gloire et de la richesse. Il veut aider le plus grand nombre et je sais que l'Institut s'y consacrera.

- J’ai peut-être trouver quelque chose…

Je me redresse et me rapproche du bureau à côté duquel se tient mon collègue. Je saisis l'enveloppe et prélève un peu de la fameuse poudre avec une petite spatule.

- Intéressant...
- Ça me fait penser, tu as déjà étudié un corps d’akuma ?
- Non pas encore. Les Exorcistes ayant la fâcheuse habitude de faire exploser les Akumas pour les détruire, il m'est très difficile d'en examiner un entier et en bon état. Bien voyons ce que mon masque a à dire sur cette poudre.

Je regarde la poudre de près et, au bout d'un moment, fixe mon camarade d'un regard grave.

- Il s'agit du Bacillus Anthracis, une bactérie causant la maladie du charbon, plus connue sous le nom d'Anthrax. Le mode de contamination peut se faire par contact cutané. Je suis désolé Lavi mais je crains qu'en entrant dans cette pièce tu n'aies été infecté.

Je fixe mon camarade, interdit. Puis je laisse échapper un rire, étouffé par mon masque.

- Je plaisante, j'ignore de quoi il s'agit. Je n'ai pas activé mon Innocence. Je reporte mon regard sur la poudre. - Innocence, activation !

Je vois défiler devant mes yeux des informations, des formules chimiques et des dessins moléculaires. Voyez vous ça.

- Eh bien nous avons l'honneur de faire face à une forme modifiée du Mycobacterium tuberculosis aussi appelé Bacille de Koch. Ce petit organisme est la cause de la tuberculose, une maladie mise en évidence il y a quelques années par le Dr Koch. D'où le nom. L'ego de certains scientifiques m'étonnera toujours. Enfin, passons. Ce qui est intéressant ce n'est pas son origine mais plutôt la manière dont il a été modifié.

Je fais signe au jeune Bookman de me suivre et je m'approche du cadavre.

- Regarde le. Il semble s'être étouffé. A l'état naturel, la tuberculose s'attaque aux poumons entraînant des toux productives et des difficultés respiratoires. A terme elle est mortelle. Hors la bactérie modifiée semble se concentrer sur le blocage totale des fonctions respiratoires tout en permettant une transmission. J'en déduis que le virus cause une toux extrêmement contagieuse et que la maladie tue en quelques heures après infection. Le délai doit être suffisamment court pour tuer sans espoir de survie de la victime mais suffisamment long pour permettre la propagation. C'est fascinant !

La personne qui a mis cet arme au point est extrêmement douée. Arriver à modifier une bactérie découverte il y a quelques années à peine et la rendre à ce point mortelle relève de l'exploit. Cependant comme toute prouesse, celle-ci à une faiblesse. Elle ne survit qu'une poignée de secondes hors d'un hôte et semble pouvoir par un remède simple pour peu que l'on connaisse la structure exact de la bactérie. D'où la poudre pour prolonger sa conservation, sans elle pas de contamination à distance.

- Bon je peux te confirmer qu'il ne s'agit pas du travail d'un Akuma mais de celui d'un bactériologiste. Ça ne doit pas courir les rues dans ce pays. Tu as une idée ?

Callum Anderson
en bref
Messages : 15
Date d'inscription : 19/05/2019

Lavi Jr.Si tu souffres à cause de tes amis, il ne te reste qu'à les éliminer
# Re: (Flashback) Risques Bactériologiques [PV Lavi]Mer 29 Mai - 18:36
Il soupira, son grand-père lui disait bien qu’il parlait trop. Mais il ne comprenait pas pourquoi il devait cacher cela si ça pouvait aider a éradiquer le virus des Akuma.
« Ne t’enflamme pas pour cette guerre ! »
Mais il ne s’enflammait pas, il voulait simplement faire ce qu’il estimait le plus juste. Et de toute manière, Callum était exorciste alors il finirait bien par le savoir.

Autant par curiosité que pour rompre le silence, il décida donc de faire la discussion, ayant lu – par la pression du vieux – le dossier de son collègue avant la mission.

Oh tu es au courant ? Eh bien Louis est un homme très sympathique avec qui j'ai pu échanger de nombreuses fois. La première fois que je l'ai rencontré, j'avais 18 ans et je suis entré dans son équipe de recherche lorsque celui-ci s'est mis en tête de trouver un remède à la rage. Il est parvenu à comprendre la structure de la maladie et j'ai mis au point le vaccin grâce à mon Innocence et mon savoir. Louis, en tant que meneur de la recherche est devenu la personne qui a mis au point le vaccin contre la rage. Il ne l'a pas nié mais je ne lui en veut pas. L'important est que cette création puisse aider le plus grand nombre. Pour l'anecdote, tu peux m’apercevoir sur la photo du groupe de recherche, pour peu que tu puisses me reconnaître sans ma tenue.

Altruiste…
Son innocence n’agissait pas que sur les machines du Comte mais bien sur tout ce qui avait un trait à la maladie, voilà qui était choses rare.
Faisant le tour du bureau, il finit par tomber sur quelque chose. Génial…

Non pas encore. Les Exorcistes ayant la fâcheuse habitude de faire exploser les Akumas pour les détruire, il m'est très difficile d'en examiner un entier et en bon état. Bien voyons ce que mon masque a à dire sur cette poudre.
Voit avec Alistair Krory, il enterrait les Akuma dans son jardin… Et avec Komui, c'est lui qui gère ça.

Ce qui voulait dire qu’il y avait donc corps qui restait. Enfin, Krory serait possiblement incapable de dire non alors il ferait sûrement attention à être présent quand l'autre demanderait pour être sûr que Komui soit au courant.
Enfin, une seule préoccupation à la fois et leur mission était de s’occuper de ce qu’il se passait ici. Il demanda donc si l’autre pouvait avoir plus de précision, l’observant faire par curiosité. Il était vrai que son innocence était vraiment atypique… et foutait la frousse en prime. Médecin de la peste… franchement, rien de plus rassurant. Il eut un frisson.

Il s'agit du Bacillus Anthracis, une bactérie causant la maladie du charbon, plus connue sous le nom d'Anthrax. Le mode de contamination peut se faire par contact cutané. Je suis désolé Lavi mais je crains qu'en entrant dans cette pièce tu n'aies été infecté.
HEIN ?

Il recula d’un pas, aussi blanc qu’un linge avec une main levé devant lui comme si ça pouvait annuler la propagation du virus. Comment ça infecté ? Il ne voulait pas mourir tout de suite, il était encore jeune et… son grand-père allait le tuer…

Je plaisante, j'ignore de quoi il s'agit. Je n'ai pas activé mon Innocence. Innocence, activation !

Ce type allait lui faire avoir une crise cardiaque… vraiment…
Il recula toutefois d’un autre pas, ne se déridant pas pour autant.

Eh bien nous avons l'honneur de faire face à une forme modifiée du Mycobacterium tuberculosis aussi appelé Bacille de Koch. Ce petit organisme est la cause de la tuberculose, une maladie mise en évidence il y a quelques années par le Dr Koch. D'où le nom. L'ego de certains scientifiques m'étonnera toujours. Enfin, passons. Ce qui est intéressant ce n'est pas son origine mais plutôt la manière dont il a été modifié.

Modifié ? D’où la propagation rapide…
Il réajusta son masque avant de se rapproché comme demandé, la « peur » d’avant totalement oublié et à des kilomètres. Mais il était comme ça après-tout, il prenait la mouche pour tout et oubliait aussi sec.

Regarde le. Il semble s'être étouffé. A l'état naturel, la tuberculose s'attaque aux poumons entraînant des toux productives et des difficultés respiratoires. A terme elle est mortelle. Hors la bactérie modifiée semble se concentrer sur le blocage totale des fonctions respiratoires tout en permettant une transmission. J'en déduis que le virus cause une toux extrêmement contagieuse et que la maladie tue en quelques heures après infection. Le délai doit être suffisamment court pour tuer sans espoir de survie de la victime mais suffisamment long pour permettre la propagation. C'est fascinant !
Ce n’est pas vraiment le mot que j’emploierais… releva-t-il d’un air blasé.

On parlait de mort d’homme… bien que ça n’avait pas touché des « innocents » mais des hommes appartenant à cette guerre. En tous cas, cela ne faisait plus le moindre doute sur l’identité du coupable, excepté si on avait affaire à un Akuma bactériologiste… ce qi n’était pas totalement à écarter.

Bon je peux te confirmer qu'il ne s'agit pas du travail d'un Akuma mais de celui d'un bactériologiste. Ça ne doit pas courir les rues dans ce pays. Tu as une idée ?
Malheureusement… Komui y a peut-être pensé aussi. Un bactériologiste travaillait à la section scientifique, il s’était mis en tête de tester des effets sur les autres pour « améliorer » leurs capacités. Komui l’a envoyé prendre des vacances… précisa-t-il dans une légère grimace.

Un qui se serait bien entendu avec Malcolm Luverrier si ce dernier l’avait su avant que Komui ne prenne les mesures qui s’imposaient, et heureusement ! Apparemment, l’homme avait un fond mauvais en plus d’être rancunier si c’était effectivement lui. Enfin, il se faisait peut-être des idée mais l’homme lui avait fait mauvaise impression – pour ne pas dire qu’il lui avait fait froid dans le dos – quand il l’avait croisé.

Enfin, ça ne fonctionne que s’il est effectivement retourné dans son pays natale mais il avait de la famille ici.

Beaucoup dans la congrégation regrettait d’être coupé de leur famille et cela faisait une bonne couverture si jamais… et une bonne opportunité de revenir s’ils n’avaient pas eu un autre bactériologiste sous la mains. D’ailleurs, il était surprit que Malcolm ne soit pas aller le chercher, c’était les crows qui étaient touchés après-tout. A moins qui ne soit de mèches… encore une fois.
Il secoua légèrement la tête avant de passer une mains dans ses cheveux. Ça ne servait à rien de spéculer maintenant. Et il n’aimait pas Luverrier donc ses suppositions seraient toujours faussées.

Il habite à Puerto Montt, dans les environs du port, une villa d’après ce que j’en sais…

Les adresses étaient sensées être précise dans les dossiers pour des raisons tout à fait funeste mais la sienne était seulement renseignée avec : villa du port. Il fallait croire qu’il ne devait pas y en avoir beaucoup… Au pire, ils pouvaient toujours envoyé les crows enquêter là-dessus mais ce serait risquer d’autres pertes.

Que fais-t-on ?

A voir ce que son collègue décidait et en espérant que l’idée de son comparse ne l’enchante pas trop même s’il ne semblait pas être de se bords là de ce qu’il avait vu.
Lavi Jr.
en bref
Messages : 39
Date d'inscription : 01/05/2019
Localisation : A l'Arche
Emploi/loisirs : Bookman ?

Callum AndersonEh bien il est toujours mort si c'est ce que vous voulez savoir
# Re: (Flashback) Risques Bactériologiques [PV Lavi]Jeu 23 Jan - 19:33
ft.
Lavi
Ground Zero
Alistair Krory ? Je décide de garder ce nom à l'esprit. Peut-être vais-je enfin pouvoir examiner le cadavre d'un Akuma en bon état finalement. Je doute que ce soit la clé d'une découverte capitale mais cela pourrai me permettre de comprendre le mécanisme de ce virus. Ou pas. Qui sait ? Je n'en aurais le cœur net qu'après l'autopsie. Je continue à m'affairer sur l'affaire en cours tout en notant cette information dans un coin de mon esprit. Après m'être amusé de mon compagnon et avoir déterminé l'origine et le type de la maladie je commence à lui poser quelques questions quant aux potentiels bactériologistes présent sur le territoire chilien. Ce genre de manipulation ne peut être le fait d'un Akuma, ou alors d'un nouveau genre de machine que nous n'avons jamais rencontré, mais plutôt celui d'un humain. Après tout, ne disons nous pas qu'il n'y a pas plus efficace que l'Homme pour tuer l'Homme ? Je ne tarde pas à obtenir satisfaction auprès de Lavi.

- Malheureusement… Komui y a peut-être pensé aussi. Un bactériologiste travaillait à la section scientifique, il s’était mis en tête de tester des effets sur les autres pour « améliorer » leurs capacités. Komui l’a envoyé prendre des vacances… Enfin, ça ne fonctionne que s’il est effectivement retourné dans son pays natale mais il avait de la famille ici.

Je rive mon regard sur le cadavre, songeur. "Améliorer" les humains... Il y a déjà suffisamment de maladies et de mystères médicaux et scientifiques qui existent sans qu'il y ai besoin d'aller en créer d'autres ! Ces soi disant chercheurs ne sont guère plus que des charlatans ou des savants fous qui pensent pouvoir jouer librement avec les règles de la nature. Certaines personnes ne méritent pas de posséder certaines connaissances.

- Il habite à Puerto Montt, dans les environs du port, une villa d’après ce que j’en sais…

Je commence à m'affairer dans le bureau. J'emballe l'enveloppe contenant la poudre contaminée dans un emballage scellé hermétiquement, j'effectue quelques prélèvement sur le cadavre que je place dans de petites fioles en verres.

- Que fais-t-on ?

Je nettoie les derniers reliquats de substance contaminée et saisit une petite bouteille dans ma sacoche que je débouche avec précaution avant d'en verser le contenu sur le cadavre. Je ramasse quelque documents épars qui traitent de sujets intéressants et me retourne juste à temps pour voir le liquide s'enflammer et commencer à consumer le corps du Crow. Je m'adresse à mon collègue Exorciste sans détourner le regard.

- Du trichlorosilane, un composé chimique qui s'enflamme au contact de l'air . Ainsi personne n'aura l'idée d'effectuer des prélèvements pour copier la substance. Quant à nous, allons rendre visite à cet homme.

Je me dirige vers la sortie et passe par la décontamination avant de me faire intercepter par le Corbeau de l'entrée.

- Alors que s'est-il passé ?
- Eh bien il est toujours mort si c'est ce que vous voulez savoir.
- Mais... De quoi ?
- Je ne sais pas j'ai passé tout mon temps à faire des dessins sur les murs. Vous pouvez garder mon manteau je n'en ai plus besoin. Quel route devons nous suivre pour rejoindre Puerto Montt ?
- Je... Par là.
- Merci bien. Tant que j'y pense, envoyez des hommes là-bas dans les environs du port, discrètement.


Je commence à suivre la route qui m'a été indiquée avant de marquer un arrêt et de me tourner vers le Crow.

- Ne vous inquiétez pas pour les obsèques de votre collègue. Je m'en suis chargé.

Je reprend ma route sans regarder derrière moi. Nous avons un fou furieux à rencontrer après tout. Ne le faisons pas attendre.

------------------------------------------

Une fois arrivés à Puerto Montt je jette un œil aux alentours. L'endroit est paradisiaque. Un paysage magnifique, un océan parsemé de vagues me donnant envie de m'adonner au surf et un petit village qui semble très vivant de loin. J'aperçois également une villa, non loin du port de pêche. Eh bien voilà qui résout un mystère. Je me dirige vers le village pour être assailli de regards emplis de surprise, de peur et de méfiance de la part des habitants locaux. Evidemment même ici, ils ont entendus les histoires au sujet des médecins de la peste. Une jeune fille, plus téméraire que les autres, s'approche de moi pour me regarder de haut en bas en me parlant espagnol. Je comprends qu'elle me dit que les fantômes du passé n'ont rien à faire dans leur village. Ah, les histoires à dormir debout. Je lui demande de me montrer la direction de la villa du port et lui promet de quitter son village si elle me donne ce que je suis venu chercher. Elle m'indique la bonne direction et je la remercie et lui tend une poignée de billets locaux, prélevés un peu plus tôt sur le bureau du dignitaire du Crow. Les yeux de la petite fille s'illuminent et elle s'en va en criant de joie.

- Bien, allons voir ce scientifique.


Callum Anderson
en bref
Messages : 15
Date d'inscription : 19/05/2019

Contenu sponsorisé
# Re: (Flashback) Risques Bactériologiques [PV Lavi]
en bref

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum